Salaire des Conseillers Départementaux

Rémunérations des Conseillers Départementaux.

Sous prétexte d’une simplification et de parité homme-femme, les conseillers généraux vont disparaître au profit des conseillers départementaux. Les ex-cantons sont ainsi regroupés par deux (cas normal), et le conseiller général se voit lui remplacé par 2 conseillers départementaux (binôme homme-femme). Effectivement, vu ainsi et sauf cas particulier la parité sera donc respectée, et le nombre de Conseillers Départementaux n’excédera pas celui des conseillers Généraux.

Opération blanche financièrement parlant ?  Le redécoupage des cantons fait que le nombre de nouveaux cantons est le nombre de cantons précédents divisé par deux avec arrondi à l’unité supérieure si ce nombre n’est pas entier. Cela sous-entend que le nombre de conseillers départementaux sera de fait, supérieur à celui des conseillers généraux dans un certain nombre de départements (1).

CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX

Population Départementale Salaire brut mensuel
Moins de   250 000 habitants 1 520.59 €
De 250 000 à 500 000 habitants 1 900.73 €
De 500 001 à 999 999 habitants 2 280.88 €
De 1 000 000 à 1 249 999 habitants 2 470.95 €
Plus de 1 500 000 habitants 2 661.03 €
 
Président du Conseil départemental 5 512.13 €

Comme on peut le voir, ces indemnités dépendent de la population. Plus la population est importante, plus l’indemnité augmente. Pour des raisons de finances locales ces indemnités peuvent éventuellement être diminuées à la demande des collectivités.

Si par contre le conseiller appartient à une commission permanente du département ou en devient vice-président l’indemnité est augmentée de :

Commission permanente + 10% de l’indemnité de base
Vice Président + 40% de l’indemnité de base

(1) Le redécoupage des cantons va en supprimer quelques 1981  et a conséquence immédiate une augmentation du nombre des élus – 4108 conseillers départementaux contre 4035 conseillers généraux –  soit 73 de plus. Une fois de plus on parle de simplification et de regroupement et cela se traduit par des embauches supplémentaires payées par le contribuable.

Sources : vie-publique.fr – lefigaro.fr – fr.wikipedia.org – slate.fr – 2015

Salaire d’un assistant parlementaire

Rémunérations des assistants parlementaires.

Le métier d’assistant parlementaire fait surface actuellement dans l’actualité avec des soupçons de « fraude » de certains d’entre eux au parlement européen.

Petit rappel : Un assistant parlementaire est un peu l’homme ou la femme à tout faire d’un député, que ce dernier travaille au sein de l’assemblée Nationale ou au Parlement Européen. Le travail pouvant être important le député s’entourera de 1 à 5 assistants pour l’assemblée Nationale, aux alentours de 5 en moyenne pour le député européen. Au Parlement Européen, seulement 3 assistants peuvent être accrédités et travaillent à Bruxelles et Strasbourg ; les autres sont employés par les députés dans leur circonscription d’origine.

Les salaires des assistants parlementaires dépendent de différents paramètres :

1

Somme maximale allouée au parlementaire

-Assemblée nationale = 9 504 € par mois

– Parlement Européen =  21 209 € par mois

2 Nombre d’assistant par parlementaire
3 Nombre de parlementaires employant le même assistant

En moyenne les salaires distribués sont les suivants :

ASSISTANT PARLEMENTAIRE

Salaire brut moyen
Assemblée Nationale 1500 à 3000 €
Parlement Européen 2500 à 5000 €

Bien entendu les assistants parlementaires bénéficient d’autres avantages comme en autres, la prise en charges de frais ou l’accès aux restaurants des députés.

Sources : fr.wikipedia.org – references.be – leplus.nouvelobs.com – europarl.europa.eu – blogs.lexpress.fr – 2015

Salaires au C.E.S.E

Rémunérations au Conseil Économique, Social et Environnemental.

Cette assemblée fait partie du mille-feuilles politico-économico-social tel qu’on aime en avoir en France. Assemblée n’ayant qu’une fonction consultative, elle n’est donc éventuellement consultée pour donner son avis sur les projets de loi, d’ordonnance ou de décret ainsi que sur les propositions de loi qui lui sont soumis. Ceux qui vont la consulter ( les parlementaires du Sénat de de l’Assemblée nationale essentiellement ) sont d’ailleurs aussi rémunérés pour faire le même travail. Avec 577 députés, 348 sénateurs sans compter tous leurs conseillers, on comprend bien qu’il fallait 233 conseillers (membres du CESE) et presque autant de fonctionnaires en soutien pour prendre les bonnes décisions économiques et sociales pour le pays.

 

cese

L’Actuel Président du Conseil est  Jean-Paul Delovoye . Ses indemnités sont plus importantes que les autres membres ayant à représenter cette assemblée.

Globalement les différentes indemnités touchées par les membres sont :

  1. La rémunération
  2. L’indemnité pour frais
  3. L’indemnité de résidence
  4. L’indemnité de représentation (Président)

Le tableau ci-dessous permet d’y voir plus clair

CONSEIL ÉCONOMIQUE SOCIAL & ENVIRONNEMENTAL

Type indemnité Qui ?
Président Membre
Rémunération 1 838.23 € 1 838.23 €
Indemnité pour frais 1 893.38 € 1 893.38 €
Indemnité de résidence 55.15 € 55.15 €
Indemnité de représentation 3 786.76
TOTAL MENSUEL BRUT 7 573.52 € 3 786.76 €

Nota 1 : Le montant global des salaires des membres (hors fonctionnaire en fonction d’appui) s’élève à environ 12 millions d’euros par an, pour un budget annuel global de près de 40 millions.

Nota 2: Si les salaires ne semblent pas excessifs vis à vis de ceux du Sénat ou de l’Assemblée Nationale, la Cour des comptes,  a dénoncé (fev 2015) de nombreuses irrégularités dans la distribution des primes et indemnités, un régime de travail assez privilégié (54 jours de congé en plus des congés payés), et globalement une gestion assez laxiste du budget.

Nota 3: Dans le tableau précédent, ne sont donnés que les salaires du Président et des membres. Il existe d’autres statuts , comme Président de groupe, dont les rémunérations seront comprises entre ces extrêmes.

Sources : fr.wikipedia.org – bvoltaire.fr – lecese.fr – 2015

Salaire des médecins en 2015

Rémunérations des médecins.

Il a toujours été considéré que les médecins faisaient parties des professions libérales les mieux rémunérées. Ceci est une nouvelle fois vérifié grâce aux statistiques établies par l’INSEE. Le tableau ci-dessous donnent les chiffres moyens observés pour l’ensemble des praticiens sur l’ensemble du territoire.

Il y a bien sur de grandes disparités entre les praticiens dont les principales sont :

—1— La spécialité
—2— Le secteur de rattachement (conventionné – 1 ou non conventionné – 2)
—3— Le sexe (les praticiennes touchent une moyenne de 30% de moins que leurs collègues hommes)
—4— Le secteur géographique où le praticien exerce

Dans le tableau ci-dessous ont donc été rassemblés les chiffres d’affaire en fonction des spécialités. Les dentistes ne font pas partie de cette corporation mais y ont été insérés à des fins de comparaisons. La plupart des spécialistes exercent partiellement en secteur public (hôpital), il en a été tenu compte. Ces chiffres sont ceux de 2011, publiés en 2013

MÉDECINS

Spécialité : Revenus annuels bruts
Moyen total  Libéral  Salarié
Omnipraticiens 82 020 €
78 160 € 3 860 €
 
Radiologues 189 770 €
172 750 € 17 010 €
Anesthésistes 189 660 €
182 970 € 6 690 €
Chirurgiens 176 840 € 150 790 € 26 050 €
Ophtalmologues 159 810 € 152 320 € 7 490 €
Cardiologues 143 550€ 124 510 € 19 040 €
Stomatologues 141 570€ 131 110 € 10 470 €
Gastro-entérologues 125 770€ 109 140 € 16 630 €
Oto-rhino-laryngologistes 118 700 € 100 350 € 18 350 €
Autres médecins 113 310 € 94 430 € 18 880 €
Pneumologues 109 990 € 92 410 € 17 580 €
Gynécologues 104 630 € 88 370 € 16 260 €
Dentistes 102 700 € 101 180 € 1 530 €
Rhumatologues 94 830 € 84 730 € 10 100 €
Dermatologues 86 230 € 81 280 € 4 950 €
Pédiatres 86 160 € 74 570 € 11 590 €
Psychiatres et neuropsychiatres 84 470 € 69 690 € 14 780 €
 

Nota : Pour les étudiants en médecine n’ayant pas de vocation particulière , le choix éventuel d’une spécialité peut se faire en fonction des revenus qu’elle est sensée dégager. En effet comme on peut le voir, entre le radiologue  et le psychiatre, les chiffres vont du simple au double.

 Sources : insee.fr – lemonde.fr – 2015

Salaire d’un politologue

Rémunérations des politologues.

Tout d’abord, il faut expliquer ce qu’est un politologue. La réponse du Larousse est très claire puisqu’il dit : Le politologue est un spécialiste de politologie, soit, en cherchant un peu plus loin, un spécialiste de science politique , ou encore sociologie politique. Le politologue étudie et analyse donc la politique d’un pays et surtout de ceux qui la font. Il est théoriquement diplômé de sciences politiques.

On peut donc retrouver les politologues dans plusieurs horizons :

 1-Dans les instituts de sondage et de recherche en tant que chercheur.

 2-Dans la diplomatie comme conseiller.

 3-Dans le journalisme comme spécialiste politique ayant un devoir d’information.

 4-Dans le journalisme comme politologue analysant et expliquant l’actualité politique.

 5-Dans l’enseignement.

 6-Au parlement comme attaché parlementaire.

Les salaires vont bien sûr varier en fonction de l’ancienneté dans la fonction, des primes liées à la fonction publique ainsi que des bonus procurés par la rédaction d’articles pour la presse ou celle d’ouvrages de fond. Il ne faut pas non plus oublier la notoriété qui fait que le politologue renommé se verra plus consulté que ses confrères  .

POLITOLOGUE

Carrière Salaire mensuel brut moyen
Début 2 500 – 3 500 €
Fin 3 500 – 5 000 €

Les sommes ci dessus ne tiennent pas compte des piges faites dans les journaux ni des produits de la vente d’ouvrages politiques

Sources : larousse.fr – fr.wiktionary.org – reverso.net – metiers.siep.be – dgdr.cnrs.fr – 2015

Salaire Julien Dray

Rémunérations Julien Dray.

Julien Dray est bien connu de tous pour avoir milité dans les syndicats étudiant comme l’UNEF-ID, mais surtout pour avoir participé à la fondation de SOS racisme en 1984 avec Harlem Désir. C’est le travail fait au sein de cette association qui lui permettra d’être le candidat PS aux législatives de 1988 dans l’Essonne. Régulièrement réélu il n’a abandonné son poste qu’en 2012 après être resté député durant 24 ans.

De nombreuses affaires de détournements de fonds, réels ou supposés, ont émaillé ses années de mandat, une des raisons sans doute pour laquelle il ne s’est pas représenté en 2012.

dray2

Bien que n’étant plus député aujourd’hui, Julien Dray est toujours, et ce depuis 1998, Conseiller Régional d’Île de France, avec le titre de Vice-Président.

De nombreux articles de presse ont paru ces dernières années faisant état d’un Julien Dray dispendieux ayant un goût affirmé pour les objets de  luxe, notamment les montres. Bien que les salaires cumulés de député et de Conseiller Régional soient loin d’être négligeables, il serait apparu que son train de vie était bien supérieur à ses rémunérations officielles.

Dans le tableau, ci dessous ont été reportées ses rémunérations d’aujourd’hui (début 2015) auxquelles on a ajouté ce qu’il pourra toucher à compter du 5 mars 2015, à 60 ans. En effet à cette date il pourra demander la liquidation de sa retraire de député.

Julien DRAY

Pour  Montant mensuel brut
 Vice Président Conseil Régional de l’IDF 3 725,44 €
 
Retraite de Député (après le 5/03/2015) 6 192,00 € (*)

Ces chiffres ne tiennent pas compte des produits de la vente des différents ouvrages politiques qu’il a pu écrire ou co-écrire toutes ces années, ni de ses participations à différentes associations.

(*) Cette somme est la retraire maximale d’un député après 4 législatures de 5 ans (soit 20 ans). Une cinquième n’aurait pas permis d’augmenter cette somme forfaitaire.

Sources : fr.wikipedia.org – lefigaro.fr – actualites.leparisien.fr – blogs.mediapart.fr – 2015

Salaire d’un coursier

Rémunérations des coursiers.

Les compagnies de transport express léger se sont développés dans les grandes villes avec l’engorgement du réseau routier. Ces compagnies dépendent de la convention collective des transports routiers (C.C.3085) laquelle fixe les règles de cette activité. On trouvera donc principalement :

—-1—-  Les coursiers en vélo
 —-2—-  Les coursiers en scooter

Attention, la restauration rapide avec ses livreurs de pizzas , hamburgers ou autre couscous, emploie ses propres salariés dédiés à cette activité similaire, mais ayant un statut différent.

Le rattachement à la convention collective a obligé progressivement les entreprises du domaine à abandonner le système de rémunération à la course (1) au profit d’un paiement à l’heure si ce n’est une mensualisation.

(1) Le paiement à la course permettait d’obtenir des « bons » (nombre variable en fonction de la difficulté de la course) de valeur fixe, lesquels étaient comptabilisés en fin de mois. Système permettant aux employeurs de rémunérer les salariés sans s’acquitter de toutes les charges sociales, et dont le deuxième effet pervers était de favoriser le rendement au mépris de la sécurité.

Ci dessous le tableau des salaires moyens  des coursiers, hors remboursement de frais pour utilisation éventuelle de leur vélo ou scooter personnel :

COURSIER

Type  Salaire mensuel brut
 Débutant 1 500 €
 Expérimenté 2 200 à 2 500 €

Nota  1 : Ces salaires peuvent varier d’une société à l’autre, et bien que le système de paiement à la course soit interdit, il n’est pas rare que les salariés touchent officiellement un fixe équivalent au SMIC sur lequel les charges sociales sont payées, plus une somme nette pour « remboursement de frais »

Nota  2 : Au 1er Janvier 2015 le SMIC est passé à 9,61 €/h, soit 1 457,52 €/mois

Sources : cidj.com – liberation.fr – sntl.fr – leblogdupignon.com – legifrance.gouv.fr – 2015

Salaire d’un démineur

Rémunérations des démineurs.

Les événements actuels, notamment le terrorisme international, permettent la mise en avant de métiers peu connus, mais qui revêtent une importance cruciale, puisqu’il s’agit de la sécurité des personnes. Le métier de démineur est l’un d’eux. Il s’exerce principalement dans quatre secteurs précis :

—-1—- Démineur de la Police Nationale
 —-2—- Démineur de l’armée (et de la Gendarmerie)
—-3—- Plongeur-démineur de la marine Nationale
—-4—- Démineur de la sécurité civile (pompiers)

Globalement les postes de démineurs sont occupés dans police par des gardiens de la paix, et leurs équivalents dans l’armée (et gendarmerie) et dans la marine. Leurs salaires correspondent donc au grade et ancienneté dans le grade (échelon)  ainsi qu’au lieu d’affectation.

A ces salaires vient s’ajouter une prime spécifique, une prime de risque,  de 800 € par mois.

Dans le tableau ci-après ont été reportés les salaires de gardien de la paix – démineur de la police nationale affecté en région parisienne. Les salaires indiqués sont les salaires (1) nets, déduction faite de toutes les charges sociales

DÉMINEUR de la POLICE

Échelon Salaire(1) Prime Total net
 1  1 880 €  800 €  2 680 €
7  2 180 €  800 € 2 980 €
13  2 570 € 800 € 3 370 €

L’échelon 1 représente le début de carrière, le 7 le milieu de carrière et 13 la fin de carrière. Pour  les démineurs affectés en provinces les salaires (1) nets de base sont à  diminuer de 5 à 7% suivant le secteur.

Nota : Pour comparaison, au 1er Janvier 2015 le SMIC est passé à 9,61 €/h, soit 1 457,52 €/mois

Sources : etudiant.aujourdhui.fr – service-public.fr – l4m.fr – etremarin.fr – onisep.fr – police.unsa.org –  2015

Salaire et retraite de Lionel Jospin

Rémunérations de Lionel Jospin.

Lionel Jospin que l’on pensait disparu de la vie politique depuis son élimination du premier tour des élections présidentielles de 2002, vient de réapparaitre après une absence de douze ans. Sa nomination au Conseil Constitutionnel le fait sortir de sa retraite, laquelle va être financièrement fortement améliorée.

Sa longue carrière politique commencée dans la diplomatie lui a permis de toucher aux mandats locaux, aux fonctions parlementaires ainsi qu’aux fonctions ministérielles. Globalement on peut décompter ses mandats comme suit :

Diplomatie – Enseignement 5 ans
Conseiller Municipal de Paris  9 ans
Conseiller général de Haute Garonne 4 ans
Conseiller Régional de Midi-Pyrénées 5 ans
Député de Paris, puis de Hte.-Garonne 7 ans
Député Européen 4 ans
Ministre 4 ans
Premier ministre 5 ans

Les fonctions politiques en tant que secrétaire général du PS durant plus de 7 ans ne devraient pas rentrer en ligne de compte dans le calcul de sa retraite.

Retraite de Lionel Jospin

Au titre de ses mandats de : Brut mensuel
Diplomatie – Enseignement  300 € 
Conseiller Municipal – Général – Régional 1 500 €
Député 3 500 €
Ministre & Premier Ministre (1) 0 €
Conseil Constitutionnel 12 000 €
TOTAL MENSUEL

17 300 €

(1) Les ministres y compris le premier ministre ne cotisent (officiellement) pas pour la retraite, ils ne peuvent donc rien toucher s’ils n’ont pas souscrit un plan de retraite personnel.

Nota : On se rend compte ici de la bouffée d’oxygène que représente ce poste au Conseil Constitutionnel qui lui est proposé aujourd’hui et pour les 9 années qui viennent.

Retraite de François Hollande

Combien François Hollande percevra-il à la retraite ?

Ce début décembre 2014, l’hebdomadaire Marianne a édité un article sur la retraite supposée de François Hollande, lorsque ce dernier la prendra. Bien sur l’annonce du montant global, forcement disproportionné par rapport aux retraites des français moyens, a fait bondir l’Élysée qui a immédiatement démenti une parti du calcul en se basant notamment sur une promesse de François Hollande de ne pas siéger au Conseil Constitutionnel comme tous les anciens Présidents de la République. Comme chacun sait, les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

La carrière politique de François Hollande est très longue puisqu’elle débute à la Cour des Comptes en 1980 où il a travaillé effectivement 3 ans. Ensuite il obtient différents mandats qui l’amène à celui de Président de la République en 2012. Ces mandats ont été :

1- Conseiller municipal d’Ussel  6 ans

2- Adjoint au maire de Tulle 6 ans

3- Conseiller municipal de Tulle 6 ans

4- Conseiller régional du Limousin 3 ans

5- Maire de Tulle  7 ans

6- Conseiller général de Corrèze 4 ans

7- Président du Conseil Général de Corrèze 4 ans

8- Député de Corrèze 20 ans

9- Député européen  5 mois

10- Président de la République 5 ans

Ce décompte montre déjà 56 ans d’activité alors qu’en fin de mandat présidentiel François Hollande n’aura que 63 ans. On comprend ici l’incidence du cumul de mandats sur la retraite, et ceci sans parler des 32 ans de  points retraite de la Cour des Comptes. Ce calcul est fait en admettant qu’il stoppe tout mandat politique en 2017.

En gros, la retraite de François Hollande pourrait être la suivante :

Retraite de François Hollande

Au titre de ses mandats de : Brut mensuel
Emplois à la Cour des Comptes 5 000 € 
Maire et Conseiller Général – Régional 5 000 €
Député 6 000 €
Président de la République 5 250 €
Conseil Constitutionnel (*) 12 000 €
TOTAL MENSUEL

33 250 €

(*) Membre de droit des anciens Présidents de la république. Si comme il le dit, François Hollande refusait ce privilège, il toucherait effectivement 12 000€ de moins.

Remarque : Qu’il puisse toucher plus de 30 000€ comme dans ce décompte ou aux alentours de 20 000€ par mois selon l’Élysée aujourd’hui, permet de se poser une question sur les retraites en France. Chacun sait que

1- Dans le privé les retraites moyennes sont équivalente à 50% du mensuel moyen des 25 meilleures années d’activité

2- Dans la fonction publique, les retraites moyennes sont équivalentes à 75%  du mensuel moyen des 6 derniers mois d’activité.

Dans la cas de Monsieur Hollande, en considérant que ses dernières rémunérations en tant que chef d’État soient de 15 000€/mois dont une partie considérée comme « indemnité de fonction non imposable » il aurait :

1- Dans le privé environ  4 000€ en prenant une moyenne (haute) de 8 000€ sur 25 ans.

2- Dans le public 9 000€ en prenant une base de 12 000€ (salaire imposable) des 6 derniers mois.

Parler de 20 000€ à fortiori de 33 000€ revient à ce demander si les politiques en général, et Monsieur Hollande en particulier, ne tirent pas un peu trop la couverture à eux. Peut on à la fois dire qu’on aime pas les riches, qu’on est quelqu’un de « normal » et profiter d’un système qu’on dit déplorer sans toutefois l’amender ?

Une petite vidéo plus explicite ?

Calcul retraite F. Hollande

Sources : marianne.net – lepoint.fr – 20minutes.fr – bvoltaire.fr – atlantico.fr – fr.wikipedia.org – itele.com – 2014