Lucas Hauchard, plus connu sous son pseudonyme Squeezie est le personnage français de référence en tant que YouTubeur. Ses premiers pas sur la plateforme datent de 2011. Depuis, sa chaîne diffuse des let’s play, des vidéos humoristiques, des clips musicaux ainsi que des vidéos réactions. Pour tout cela, on se demande combien Squeezie peut toucher.

Le métier de YouTubeur

On serait tenté de croire que le métier de YouTubeur se résume à poster des vidéos sur la plateforme. Ce n’est en fait que le résultat final puisque beaucoup de travail doit être effectué en amont et en aval.

Pour que cela marche, il faut être polyvalents et maîtriser plusieurs fonctions. Parmi elles, on peut noter auteur(e), producteur (trice), cadreur (euse), acteur (trice) et community manager. Sans parler des travaux de recherche nécessaires pour parler d’un sujet.

En plus, il va aussi falloir procéder au montage des vidéos et s’occuper de leur promotion sur différents réseaux sociaux. Certains YouTubeur ont même un boulot à plein temps et ils travaillent de nuit pour créer leurs contenus YouTube.

squeezie

Estimation des revenus de Squeezie

À la base, on estime que YouTube paierait 80 centimes pour 1000 vues. Si l’on se réfère à cela, Squeezie se fait plus de 44 000 euros brut par mois. Ce revenu fait 3 fois le salaire du Président français.

Pourtant, le YouTubeur ne se contente pas de Google, mais partage aussi sur Dailymotion. Sur cette plateforme, 1000 vues équivalent à 5 euros.

De plus, chaque publicité intégrée aux vidéos de Squeezie sur YouTube lui rapporte 55 % de part de revenus. Cela se fait grâce au partenariat YouTube Adsense.

Les revenus Adsense quant à eux fluctuent selon la localisation du trafic. Le Coup Par Clic (ou CPC) en France figure parmi les plus élevés. La High Tech, spécialité de Squeezie, elle, génère un fort taux de CPC.

Enfin, Squeezie produit aussi des vidéos sponsorisées. Pour chaque million de vues, une seule vidéo rapporterait entre 10 000 et 50 000 euros.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.