Mathieu Gallet est connu pour avoir voulu innover les programmes de Radio France. Malheureusement, son éviction a également fait beaucoup de bruit après sa condamnation pour favoritisme dans certains appels d’offres. Nous allons commencer par évaluer le salaire de Mathieu Gallet lorsqu’il était PDG de Radio France.

Le salaire de Mathieu Gallet

Lorsqu’il était en poste, Mathieu Gallet touchait un salaire brut de 222 000 euros par an. C’est-à-dire que son salaire est supérieur à ce que gagne Emmanuel Macron actuellement.

185 000 euros de ce salaire constituaient son revenu fixe. La part variable de son salaire était alors de 35 000 euros. Cette rémunération variable provenait de la bonne gestion financière que Mathieu Gallet avait instaurée au sein de Radio France. Mais aussi de l’atteinte des objectifs qu’il s’était fixés.

Comparé aux autres patrons de chaînes publiques, son salaire est moindre. On pense notamment à Marie-Christine Saragosse de France Médias Monde qui touche 260 000 euros. Ou encore le PDG de France Télévisions, Rémi Pflimlin qui gagne un salaire annuel de 400 000 euros.

C’était toutefois plus intéressant que celui d’Anne Durupty, la DG d’Arte France. En effet, elle a des revenus qui atteignent à peine 139 000 euros.

Radio France

Les polémiques sur sa gestion de Radio France

Le plus grand scandale qui a touché Mathieu Gallet est la rénovation de son bureau. À la base, le budget était estimé à 34 500 euros. Mais il a été revu à la hausse pour atteindre les 100 000 euros. Et cela sans que personne ne soit au courant.

Quelque temps après, il s’est avéré que le budget de rénovation de son bureau a atteint 105 000 euros. Ce scandale a entraîné des grèves qui ont précipité son éviction du poste de PDG.

L’autre polémique durant son mandat concerne le remplacement de sa voiture de fonction. En effet, il a réussi à échanger la Citroën C6 qui lui a été attribuée par une Peugeot 508 neuve.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.