Vous avez besoin de fonds pour financer vos travaux et vous pensez qu’il faut impérativement passer par la banque ? Détrompez-vous, il est tout à fait possible de n’y accéder, il est bien possible de les financer sans avoir recours à un prêt bancaire. Nous allons vous présenter ci-après les solutions de financement sans banque.

prêt argent

La rapidité avec les prêts en ligne

De plus en plus d’organismes de crédit offrent la possibilité aux gens de contracter des prêts en ligne. Le principe est similaire à tout type de demande de crédit sauf que cela se fait à distance. Ainsi, plus la peine de se déplacer.

La demande se déroule comme suit : l’emprunteur consulte d’abord le ou les sites de prêt personnel. Ensuite, il peut saisir le montant désiré et la capacité de remboursement sur le simulateur, comme sur le site Pret911.com. Il est à noter que la plupart des sites de prêt en ligne intègrent un simulateur de crédit.

Quand il aura choisi l’offre la plus intéressante, il prépare les dossiers nécessaires et les envoie à l’organisme de crédit. Après une heure environ, il obtient une réponse à sa demande.

Enfin, si la réponse est positive, les fonds seront débloqués en moins de 48 heures. On peut parler ici de prêts instants sans documents.

Moins de contraintes avec les prêts entre particuliers

Deuxième solution, les prêts entre particuliers (PAP ou P2P). Ils s’apparentent à un prêt bancaire, mais qui se fait entre particuliers.

Les différences entre le P2P et le prêt bancaire sont : un montant octroyé limité, mais à des conditions négociables. En effet, ce type de prêt n’est pas vraiment destiné à financer de grands travaux.

Cependant, ce sont le prêteur et l’emprunteur qui fixent les conditions à leur convenance. On parle ici du taux d’intérêt, de la durée et de la périodicité (remboursement mensuel, annuel…) du crédit. Sans oublier le montant à emprunter et le montant à rembourser par périodicité.

Il est fortement recommandé d’établir un contrat signé par les 2 parties pour plus de fiabilité et de sécurité.

prêt argent

Travaux pas trop coûteux ? Pourquoi pas les microcrédits ?

Si le coût estimé des travaux est assez faible, les microcrédits s’avèrent être une alternative intéressante. Comme leur nom l’indique, ces organismes ne prêtent qu’une somme d’argent limitée.

Toutefois, l’avantage avec les microcrédits est qu’ils s’adressent à toutes les personnes sans exception. Que ce soit des personnes âgées, des personnes en quête d’emploi ou même des étudiants, ces organismes prêtent à tous.

Bien évidemment, l’entretien avec les agents de crédit est une étape capitale dans l’obtention ou non du prêt.

Qu’en est-il des prêts auprès des organismes publics ?

Pour financer vos travaux, vous pouvez également demander à l’État. Ce dernier aide les particuliers surtout dans les travaux de rénovation énergétique.

Il y a par exemple l’Anah ou Agence nationale de l’habitation qui offre une subvention allant jusqu’à 25 000 €. Cette subvention est octroyée aux ménages avec un revenu « moyen » souhaitant rénover leurs habitations (>15 ans d’ancienneté).

À part l’Anah, les collectivités territoriales telles la commune ou le département proposent aussi des prêts à taux préférentiels. Améliorer la salubrité et la sécurité, mais également de la performance énergétique du logement est le but de cette aide.
100 000 € est le montant maximal que vous pouvez obtenir grâce à cette dernière.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.