Aller au contenu

Portage salarial : comment ça marche ?

Le portage salarial est un compromis avantageux entre le statut d’entrepreneur et celui de salarié. C’est une solution intéressante, car l’entrepreneur a une activité professionnelle indépendante tout en bénéficiant d’une couverture sociale. Concrètement, comment fonctionne ce concept ?

Tout savoir sur le fonctionnement du portage salarial

Le portage salarial est intégré dans le Code du Travail et depuis le début du mois de juillet 2017, il bénéficie d’une branche professionnelle. Le portage salarial s’adresse ainsi à toute personne souhaitant travailler en indépendant tout en profitant des avantages du salariat.

Un grand nombre de métiers est justement compatible avec le portage salarial, notamment les métiers du Web et du digital, la gestion et la finance, le marketing et la communication, la profession des cadres et des ingénieurs ainsi que des chefs de produits.

Le portage salarial permet alors de créer une activité et de se constituer une clientèle tout en conservant un statut de salarié. Le principe est de convertir une activité indépendante en un emploi indépendant avec un contrat de travail et un statut de salarié. Voici comment ça se passe : un client va payer une entreprise de portage pour que celle-ci rémunère un professionnel qui va assurer une mission pour le client.

Quels en sont les avantages pour l’entreprise cliente ? Elle n’a pas à se charger de l’aspect administratif du contrat, elle bénéficie d’une prestation de services de qualité grâce à l’expertise du professionnel porté et elle s’épargne d’éventuels risques juridiques de la sous-traitance.

Quant à la société de portage salarial, elle embauche le professionnel et valide le marché que celui-ci a trouvé. Puis, elle verse un salaire au professionnel chaque mois pendant toute la durée de la mission et elle l’accompagne pour qu’il développe son activité.

portage salarial : comment ça marche ?
Fonctionnement du portage salarial – Source : auto-entrepreneur.fr

Quels sont les points forts du portage salarial ?

Si le portage salarial connaît un succès aussi important en France, c’est qu’il présente beaucoup de points forts. On peut justement citer le fait que le professionnel n’a pas à créer un statut. Tout ce qu’il a à faire, c’est de se faire engager par une entreprise de portage.

Autre atout du portage salarial, c’est de bénéficier d’une mutuelle avantageuse. Le professionnel cotise pour la retraite et dépend de la Sécurité Sociale.

Il y a également un autre aspect intéressant avec le portage salarial, c’est qu’un professionnel peut effectuer des missions auprès de différentes entreprises, ce qui est une expérience unique.

Un salarié porté a en plus l’opportunité de se former grâce à l’entreprise de portage. Justement, les formations sont indispensables pour tout indépendant qui veut rester à jour. Elles lui permettent en outre d’augmenter son chiffre d’affaires et de développer son activité.

De plus, le portage salarial permet à l’indépendant d’être toujours accompagné, car il rejoint une communauté de professionnels comme lui.

Quant aux entreprises clientes, elles trouvent leur compte dans le portage salarial parce qu’elles embauchent des professionnels uniquement en cas de besoin, pour une mission précise. De plus, c’est un système qui leur permet de travailler avec des experts motivés et qualifiés.

Avantages et inconvénients du portage salarial - Source : Prium Portage

Quelles sont les limites du portage salarial ?

Néanmoins, le portage salarial n’est pas la solution la plus adaptée dans certains cas de figure pour les freelances / consultants.

L’inconvénient majeur étant le coût de ce statut. Celui-ci peut varier en fonction de la société de portage, qui prend un pourcentage sur le chiffre d’affaires.

Récapitulatif des avantages du portage salarial

  • on conserve les avantages du salariat
  • on est libre de choisir ses missions et sa rémunération
  • on bénéficie du régime générale de la sécurité sociale
  • on dispose d’un CDI pour trouver un logement ou obtenir un prêt bancaire bien plus facilement
  • on cotise pour Pôle Emploi
  • on a la possibilité de cotiser à la caisse de retraite des cadres
  • on a un salaire garanti en début de mois
  • on la possibilité de récupérer la TVA sur ses achats (avec certaines sociétés de portage importantes)
  • on peut profiter d’une mutuelle d’entreprise, du comité d’entreprise, des chèques cadeaux
  • l’assurance RC Pro (Responsabilité Civile Professionnelle) est payée par la société de portage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.