Dyson, la célèbre marque spécialisée dans l’électroménager et notamment les aspirateurs, a définitivement abandonné son programme de conception de voiture électrique. L’inventeur britannique avait en effet annoncé il y a quelques années qu’il travaillait sur un projet de voiture électrique qu’il envisageait de mettre sur le marché en 2020. 

Personne n’avait prévu ce revirement de situation car contre tout attente, James Dyson a renoncé à ce programme en affirmant qu’il n’était pas économiquement viable. Il a aussi déclaré que son équipe et lui ont tout essayé pour assurer à ce projet une viabilité commerciale, mais en vain. 

Prototype de voiture électrique Dyson pourtant prêt !

Dyson avait pourtant mis tous les moyens humains et matériels nécessaires et même au delà afin de réussir son projet de conception d’une voiture électrique. En effet, la société a employé plus de 520 personnes et a alloué une enveloppe de 2 milliards de livres sterling. Par ailleurs, la firme a dévoilé en octobre 2018 les plans d’une voiture qui devait être fabriquée à Singapour. Les premiers modèles de voitures électriques Dyson devaient sortir en 2021. Pour des raisons purement financières, le projet a échoué car entre autres aucun investisseur n’a répondu présent. Ce marché requiert des investissements énormes que seuls de gros constructeurs automobiles ont la possibilité d’avoir, à l’exemple de Tesla. 

Ce dernier est un géant dans ce domaine et n’a aucun souci à se faire en termes d’innovations technologiques. Sa position de leader est donc assurée malgré les soucis en bourse auxquels il a dû faire face récemment. Afin de ne pas dénigrer ses troupes, l’inventeur James Dyson a assuré que son équipe d’ingénieurs a pu concevoir une voiture électrique hors du commun, mais qui n’a pas pu être commercialement viable. Il a ensuite déclaré qu’il ne s’agissait pas d’un échec de l’équipe ou encore un échec de produit, en affirmant que le problème résidait dans l’impossibilité de trouver un repreneur pour son projet. Presque 250 millions de livres sterling on été dépensées pour :

  • Des pistes d’essai ;
  • Des installations de Recherche&Développement. 

Ces investissements seront utilisés à d’autres fins, toujours selon James Dyson. Toutefois, en matière de batterie, la firme ne compte pas abandonner ses recherches. En ce qui concerne les employés et les ingénieurs de Dyson qui travaillaient sur le programme de voiture électrique, ils seront intégrés dans d’autres divisions.  

La fragilité du marché de la voiture électrique

voiture électrique dyson

Il faut savoir que le marché de la voiture électrique est complexe et fragile. Il vit une période assez délicate suite à la multitude de modèles qui envahissent le marché. Bien que ce dernier soit très dynamique, il reste encore dans un stade embryonnaire étant donné qu’il représente seulement 2% du marché. L’inventeur britannique a décidé malgré cela d’engager les frais pour son projet de voiture électrique Dyson et afin de concevoir un "véhicule  fantastique et ingénieux tout en continuant de rester dans une approche fidèle à la philosophie de la firme". 

Toutefois, tous ces efforts fournis durant le processus de développement et de conception ont été vains puisqu’il est impossible d’envisager un projet viable financièrement. Le groupe Dyson a ensuite essayé de trouver un repreneur pour ce projet mais sans succès. Pour finir sur une note plutôt positive, James Dyson a assuré que la batterie conçue dans le cadre de la création de la voiture électrique Dyson servira de nombreux autres projets de la firme et mènera sans aucun doute à de nouvelles conceptions passionnantes. Il a également affirmé que l’appétit d’investissement du groupe Dyson n’a pas changé ni baissé et que ce même si ce projet tombe à l’eau, il y en aura beaucoup d’autres.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.