Aujourd’hui, de plus en plus de propriétaires se mettent à vendre leurs appartements et pencher vers l’alternative de la location. La question que l’on peut se poser est : pourquoi se désister d’une propriété acquise, ainsi que du confort moral dont on jouit à ne pas renouveler des bails de location, pourquoi trader son patrimoine et dans quelle ville investir ? 

Pourquoi se mettre à la location ? 

La réponse est toute simple. Elocation meilleures villes plus values vente achatn effet, dus au pouvoir d’achat actuel et autres facteurs, les frais liés à la possession d’une maison sont démesurés par rapport à la location. Qui dit achat, dit taxe foncière à payer, acte de notariat, frais d’agence inhérent à l’acquisition d’un logement, le bilan annuel à faire, l’entretien, l'inflation, etc. Aussi, la résultante liée au fait est qu’avec les taux de prêts bancaires de plus en plus bas et incommodants, rembourser ses dettes, en plus des intérêts allant avec, devient une véritable charge, et rentrer dans ses frais tout en équilibrant ses finances va demander un certain nombre d’années dépassant, dans la plupart des cas, la décennie.

Pour ceux qui n’ont pas d’achat à leur actif, la raison est claire : ils n’ont ni les moyens ni la stabilité financière pour acquérir un logement de manière définitive et franchir le pas, et ce bien entendu dans le cas où des appartements à acheter sont disponibles car cela se fait de plus en plus rare dans certaines communes.

Sur quelle base se fonder afin de se décider à vendre son achat immobilier et le louer ? 

Le mot cllocation meilleures villes plus values vente achaté ici n’est autre que la plus-value. Cette dernière consiste à acquérir un gain en capital rentable sur le court et le long terme. Ce qui revient à dire que la plus-value consiste en une somme relative à la différence entre le prix d’achat et le prix de vente d’un bien immobilier, qui se doit d'être positif et en faveur du vendeur. La particularité de cette plus-value est qu’elle peut être exonérée de tout impôt s’il s’agit d’une résidence primaire ou unique ou bien taxée à 36.2 % pour toute vente de résidence secondaire dont la possession par le propriétaire est estimée à moins de 30 ans.

De ce fait, on peut clairement constater qu’il y a moyen de tirer profit de cette opération en gagnant un pécule que l’on peut développer au fur et à mesure jusqu’à se construire un véritable patrimoine assurant des gains complémentaires et pouvant même se substituer à un salaire mensuel suivant le capital et la ville en question. C’est ce qu’on appelle investir dans la « pierre ».

Et si on parlait location ? 

Que cela soit pour leslocation meilleures villes plus values vente achat propriétaires du bien à louer ou pour les futurs locataires, il est plus rentable de fixer des prix abordables, accessibles à la demande. L'objectif principal étant de rentabiliser sa mise à l’offre et maximiser le nombre de candidats. Cette opération immobilière vise à en tirer un meilleur prix et bonifier ses profits. Aussi, il est nécessaire de trouver des locations au sein d’agglomérations dynamiques, dépassant les 10000 habitants pour optimiser ses opportunités. 

Ces dernières doivent aussi englober de nombreuses offres d’emplois, sociétés, pôles universitaires et commerces. Cela permettra également de rassurer et d’attirer le futur transitaire quant à la qualité de vie qui peut lui être disponible surtout dans le cas d’une clientèle jeune et actif, plus propice à louer.

Guide des meilleures villes ou il fait bon d’y louer : 

À la portée de toutes les bourses, dépassant les 150 000 habitants et offrant commodités et confort, voici un petit topo des meilleures villes où les loyers y sont les moins chers :

  • Saintes-Etiennes : avec 8 euros par m² et un loyer moyennant les 326 euros.
  • Nimes : avec 10.5 euros le m² et un loyer moyennant les 366 euros.
  • Anger : avec 10.7 euros le m² et un loyer moyennant 385 euros.
  • Toulous : avec 11.5 euros le m² et  un loyer moyen de 433 euros.
  • Le havre : avec 11.5 euros le m² et un loyer moyennant les 366 euros.
  • Dijon : avec 12.10 euros le m² et un loyer moyennant les 395 euros.
  • Rennes : avec 12,4 euros le m² et un loyer moyennant les 391 euros.
  • Grenoble : avec 12,4 le m² et un loyer moyennant 421 euros.location meilleures villes plus values vente achat
  • Villeurbanne : avec 12.7 le m² e un loyer moyennant les 450 euros.

Il est utile de préciser qu’une des nombreuses villes françaises commençant en qualité d’outsider connait une progression prodigieuse et rapide de par les investissements en SCPI qui s’y déroulent. Elle ne va pas tarder à rejoindre ce palmarès avec ses 423 euros de location (approximativement). Cette ville n’est autre que Nantes. Chasseurs de location : c'est à vous de jouer !

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.