Que vous soyez locataire, en phase de devenir propriétaire ou tout simplement propriétaire endetté qui rembourse un prêt, vous avez probablement eu le temps de vous pencher sur la question de l’assurance de prêt, qui est en fait une assurance qui va vous permettre de couvrir vos arrières et qui va vous assurer que les transactions que vous faîtes durant le remboursement de votre prêt soient toutes sécurisées, qu’il n’y ait aucun problème avec la banque et tout ce qui s’en suit. Et c’est alors que vous avez probablement pu faire une remarque surprenante : l’assurance de prêt revient parfois plus cher que les intérêts sur le dit prêt ! On vous en dit plus dans ce qui suit

Pourquoi l’assurance du prêt coûte aussi cher ?

Les assurances de prêt ont un certain taux selon le taux d’intérets sur le prêt qui a été fait. Pour rappel, les taux d’intérêts pour les prêts en France sont de :

  • 1.33% pour un prêt sur 15 ans,
  • 1.55% pour un prêt sur 20 ans,
  • 1.75% pour un prêt sur 25 ans.

Ces chiffres sont bien évidemment approximatifs et vont varier d’une banque à l’autre, mais la moyenne pour les taux immobiliers tournent autour de ces chiffres là chez la majorité des organismes d’emprunt.

Pour ce qui est du taux de l’assurance de prêt, il va dépendre bien évidemment du taux d’intérêts (et par conséquent, de la longueur de temps sur laquelle a été fait le prêt), mais également de l’âge de l’emprunteur. En effet, plus vous êtes jeunes, plus le taux de l’assurance de prêt sera bas ! On vous donne deux exemples qui vont vous parler :

  • Pauline et Sébastien sont un couple âgés tout deux de la quarantaine, ils font un prêt d’achat immobilier sur 20 ans dont le taux sera de 1.10%. Pauline et Sébastien décident de prendre une assurance tout risques, c’est à dire une assurance 100%. Leur taux d’assurance leur reviendra à 0.35%,
  • Jean-Claude est quant à lui un homme de 55 ans proche de la retraite, qui veut profiter de ses économies pour investir dans un bien immobilier locatif mais qui n’en a pas assez pour trouver une belle occasion. Il décide de faire un prêt sur 15 ans dont le taux d’intérêts sera de 1%. Comme Jean-Claude est consciencieux, il prendra une assurance tout risques à 100%, son taux d’intérêt va s’élever quant à lui à 0.6%

Comme si les taux d’assurance n’étaient pas assez élevés, ces derniers ont également connus une hausse de taxe en 2019 suite à une loi qui a été voté dans le cadre de la nouvelle loi financière de 2019. Bien que les hausses soient, sur le court terme, peu significatives (moins de 5 euros par mois pour les plus âgés, ceux qui ressentiront le plus le changement), quand on les prend sur le moyen long terme, les hausses sont assez conséquentes et font mal au budget assurance !

Au final, pour reprendre l’exemple de notre simulation, lorsque l’on fait les calculs, au grand malheur de Pauline, Sébastien et Jean-Claude, leur assurance leur coutera aussi cher, voire plus encore, que le total de leurs intérêts à la fin du remboursement du prêt.

Comment faire quand le coût de l’assurance est plus élevé que les intérêts sur un prêt immobilier ?

Telle est la question au million ! Malheureusement, il n’y a pas de solutions pour faire baisser les coûts d’un prêt immobilier. En plus d’être sécurisante, les assurances sont tout ce qu’il y a de plus obligatoire pour tous les emprunteurs, par conséquent, il n’y a pas d’autres alternatives que de subir ces hausses et ce coût bien salé et d’espérer ne plus avoir affaire aux banquiers.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.