Évaluez votre Salaire !
Vous gagnez plus ou moins que... ? GROS salaires : Politiques, Patrons, Acteurs... Petits avantages entre amis !

Salaire géologues, métier des aventuriers

Rémunérations des géologues.

S’il est un métier que l’on ne fait pas par hasard, c’est bien le métier de géologue. En effet vous pouvez chercher longtemps des petites annonces correspondantes au pôle-emploi du coin, il n’y en a pas. Le coût du travail en France, lié au prix des matières premières et minerais à l’étranger, mais surtout, aux règles et lois successives de nos fonctionnaires zélés ont progressivement tué le métier. La dernière mine de l’hexagone a fermé ses portes il y a une dizaine d’années. Heureusement, le géologue est un aventurier dans l’âme, et ses limites géographiques ne se limitent pas à celle d’un pays.

Le travail des géologues ne se limitant pas au secteur minier, on les retrouve comme salariés dans les domaines suivants :

  1. Universités, laboratoires de recherche et BRGM en tant que chercheurs et enseignants chercheurs,
  2. Entreprises de travaux publics spécialisés dans les grands ouvrages (barrages hydroélectriques), tunnels routiers,
  3. Cimentiers et Sociétés de matériaux de construction (carrières de roche massive et gravières),
  4. Sociétés de services pétroliers,
  5. Sociétés minières

Si les emplois en laboratoires et bureaux de recherche occupent des géologues en France, les autres sociétés sont la plupart du temps internationales et peuvent donc dépêcher leurs personnel à l’étranger avec des systèmes de rotations variables suivant le secteur d’activité . On trouve dans ce cas deux types de personnels

  • Le personnel expatrié pour une durée précisé sur contrat (ex. 6 mois – 1 an)
  • Le personnel en rotation régulière (4/4, 6/3 secteur pétrolier)

G É O L O G U E

Salaire mensuel brut moyen
Minimum Moyen Maximum
Fonction publique – Labo recherche (1) 1 900 € 3 000 € 4 000 €
Travaux publics – Matériaux construction (1) 2 200 € 3 500 € 6 000 €
Services pétroliers (2) 1 900 € – 2 500 € 3 000 € 5 000 €
Secteur minier (étranger) 2 500 € 4 000 € 8 000 €
Compagnie pétrolière (3) 2 500 € – 3 500 € 5 000 € – 8 000 € 15 000 €
Consultant – freelance secteur pétrolier (2) 3000 € 6 000 € 12 000 €

(1) Les salaires donnés sont les salaires , base France. En cas de détachement à l’étranger des coefficients multiplicateurs peuvent être utilisés, coefficients variables suivant les zones (éloignements) et les pays (problèmes d’insécurité……)

(2) Généralement dans le secteur pétrolier hors France, le personnel travaille en régime 4/4, c’est à dire qu’il assure un poste de 12 heures par jour, et ce durant 4 semaines. Après quoi, il est en congés pour 4 semaines. Dans ce secteur, les salariés ont généralement un fixe mensuel auquel vient s’ajouter une indemnité journalière lorsqu’il est sur chantier. Si le salaire de base est fonction de l’expérience, l’indemnité journalière est elle fonction des « difficultés » du pays où la mission est menée. Le Géologue de base est appelé « mud-logger » en début de carrière, métier qui peut évoluer en « géologue de sonde » avec l’expérience. Un bon géologue de sonde ayant travaillé durant quelques années en tant que salarié peut se mettre à son compte comme géologue consultant. Il négocie alors directement ses contrats avec les sociétés pétrolières et ne partage plus ses gains avec personne. Il doit toutefois prendre et payer toutes les assurances sociales lui-même. Au niveau fiscal, tout dépend du pays dans lequel il travaille, sachant que dans certains pays, il n’y a pas d’impôts sur les revenus.

(3) Les compagnies pétrolières ont leurs propres Géologues, mais emploient en permanence des géologues sous contrat ( les consultants) afin de superviser telle ou telle mission à l’étranger, particulièrement là où elles n’ont pas de grosses structures, ou si les conditions de vie ou de sécurité ne sont pas très bonnes. C’est le cas aussi au début des phases d’exploration dans de nouveaux pays. Lorsque par contre les champs pétroliers ont donné de bon résultats et qu’une « base » s’établie, le département géologie, ou sub-surface a un rôle primordial dans la conduite des opérations de forage dans le secteur. Le salaire de son responsable « l’exploration manager » est en rapport avec ses responsabilités. Bien entendu en plus du salaire, les avantages sont nombreux avec logement, véhicule, prime mobilier, prise en charge voyage de la famille 1 à 2 fois par an, etc etc etc…………).

Conclusions : Les géologues permettent le développement de ressources minières et énergétiques primordiales dans notre vie d’occidental. Les pays qui ont des ressources et savent les exploiter (ou les faire exploiter) peuvent ainsi améliorer la vie de leurs concitoyens à partir du moment ou la redistribution est effective à l’échelle du pays ou de la région. Ce n’est malheureusement pas le cas dans beaucoup de pays en voie de développement où les dirigeants et un cercle restreint  de leurs familles et amis profitent de la manne financière en oubliant leur peuple en laissant les infrastructures mêmes de leurs pays dans un état misérable. Coté français, le secteur minier a permis le développement de l’industrie et donc des progrès indéniables depuis la fin du XIXème siècle. Aujourd’hui, se secteur est au creux de la vague, ce qui lui permet de faire le point sur son passé, avec ses cotés positifs et ses cotés négatifs. Il est probable que dans un avenir proche, les leçons seront tirées de cette phase minière, et que cela permettra d’envisager la suivante avec des moyens plus modernes et le soucis de respecter  l’environnement. Il faut bien dire et reconnaître que ce n’était pas à l’ordre du jour il y a quelques décennies. Certains projets sont déjà lancés.

En plus des minerais métalliques dont on connaît partiellement les réserves, et dont l’exploitation peut être rentable avec les nouvelles méthodes d’exploitation, il y a aussi des minéraux qui n’étaient pas utilisés il y a quelques décennies (ex: les terres rares), mais le sont aujourd’hui. Ils sont, soit en place, soit dans les haldes des anciennes exploitations. L’inventaire du BRGM (déjà fait) permet de définir les meilleures zones pour une éventuelle exploitation. Pour finir,  il y a aussi bien sur les gaz de schiste dont on parle depuis des mois. Refuser cette opportunité, c’est accepter d’acheter plus cher ailleurs ce qui est sous nos pieds. Ces décisions sont politiques, et il faut espérer que la raison aura le dessus sur les prédicateurs d’apocalypse.

Quelques chiffres sur les salaires internationnaux des géologues sur :  http://careerminer.infomine.com/mining-geologist-salaries-what-you-can-expect-to-earn/

Dernière minute : Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif vient de lancer le projet (fev 2014) de création d’une société nationale ayant pour but l’extraction de minerais en France et dans le monde.   Affaire à suivre qui ne manquera pas de faire grincer des dents au ministère de l’écologie

Sources : onisep.fr – emploitheque.org – tempsreel.nouvelobs.com – 2012

Publié dans Dis-moi combien tu gagnes ?













Fil des articles paiecheck.com Fil d'actus

Conventions Collectives Gratuites

Derniers salaires divulgués

Commentaires récents

Articles récents

Archives